02/12/2008

Nouvelles

Je viens de finir l'écriture d'un roman. Un recueil de nouvelles précisément. La relecture et les corrections, ce n'est pas drôle, mais c'est indispensable. Terminé, ça aussi. Mes proches ont été mis à contribution. Franck surtout. Le pauvre ! Quel sacrifice... Voilà, j'attends un peu pour l'envoyer à des éditeurs. Expédier son manuscrit, c'est une des choses les plus difficiles pour la plupart des auteurs. Pour moi, ça l'est en tous cas. Il parait (d'après certains manuels à l'usage des écrivains) qu'il faut laisser reposer. Comme la pâte à crêpes.

6 commentaires:

fripouille a dit…

Bon courage pour l'envoi de ton roman. En ce qui me concerne quand un projet s'approche de la fin, j'ai hâte de l'envoyer, afin d'avoir rapidement des échos. Est ce un long roman? De quel sujet traite -t-il?

Katia Bodenes a dit…

Merci. J'ai le trac... Normal, non ? J'ai déjà envoyé 3 ou 4 histoires pour enfants aux éditeurs parisiens. Ils m'ont gentiment répondu " votre histoire ne correspond pas au catalogue etc..." Je n'ai pas insisté. Ce roman là me tient davantage à coeur. Il fait 156 201 caractères (espaces compris). Aucune idée de ce que ça donne après. Tu vois toi ? Le sujet : les êtres humains et leurs blessures, leurs masques et leurs faux-semblants...

fripouille a dit…

Pour les histoires, ne te décourages pas, il faut continuer à écrire et à envoyer. Pour certaine, j'envoie à beaucoup d'éditeurs potentiels. Et la réponse type est: ne correspond pas etc...
156 201 c Ouah! pour l'instant, je n'arrive pas à dépasser les 6000c... Le sujet est très interessant. Tiens moi au courant!

Anonyme a dit…

Oui, je te tiens au courant. Merci pour l'intérêt que tu y portes. J'arrive à ce nombre de caractère car je suis très bavarde. J'écris un pue comme je parle, pour certaines nouvelles. Et toi, quels sont tes projets ?

fripouille a dit…

Plutôt des petites histoires à destination de la presse jeunesse. et quelques projets d'albums illustrés (trois finis et deux en cours: on peut vois des extraits sur mon site). Je n'avance pas assez vite à mon gout... cela fait presque dix mois que je me suis lancée dans cette aventure en complément de mon job.

Katia Bodenes a dit…

Si tu as un autre job, c'est normal que tu n'avances pas aussi vite que tu veux... Je t'admire de mener 2 "boulots" de front !